La Maison des Vins Vins des Cotes du Rhone, Lirac et Tavel  
Presentation de la Maison des Vins  






 
 

Petit guide de l'huile d'olive

La cueillette : Elle s'étale de septembre à janvier. Les variétés de la Picholine et la Lucques sont les plus répandues dans la région Languedoc Roussillon. Mais une trentaine de variétés y sont présentes (sur 140 françaises) comme la Noirette, l'Aglandau, la Negrette.

Huile : Il faut au moins 5 à 6 kilos d'olives pour faire un litre d'huile. Les olives sont d'abord écrasées pour obtenir une pâte. Cette pâte est mise dans des "escoutins" qui sont empilés et soumis à la presse. Le jus qui en sort, mélange d'huile et d'eau, est décanté ou centrifugé pour séparer l'huile de l'eau. On obtient ainsi l'huile d'olive vierge.

Olivier, taille et greffe : Un olivier adulte (entre 7 et 35 ans) irrigué peut produire jusqu'à 150 kg d'olives. Pour plus de productivité, il est taillé.

L'olive en France : Avec 4 millions d'oliviers, la France est le plus petit pays oléicole de l'Union Européenne. Sa production de 250 000 tonnes ne représente que 4,5% du marché. L'olivier a régressé au cours des 150 dernières années à cause, notamment, de la concurrence, de la crise phylloxérique de la vigne qui demanda de nouvelles terres et le gel de l'hiver 1956.

Le verger gardois : Le Gard ne compte pas moins de 410 000 oliviers, ils sont situés sur l'ensemble du département et couvrent 1 850 hectares. Ce verger est réparti entre 4 000 propriétaires, la taille moyenne des parcelles est d'environ 3 000 m2 (ce qui représente 50 à 80 oliviers). Les vergers de plus de 3 hectares sont très rares.

100 à 150 oléiculteurs gardois assurent 90% de la production d'huile. En 1997, il a été ramassé près de 2 338 tonnes d'olives dans le Gard et produit un peu plus de 440 000 litres d'huile. L'olive de table, elle, a atteint les 450 000 kg.


haut de page